Votre étude de sol : Géotechnique, Hydrogéologie, Géophysique et Risques Naturels...
fosse septique 06

Les filières Assainissement Classiques : DTU 64.1

Le dimensionnement des filières Assainissement Non Collectif est basé sur le Document Technique Unifié 64.1 d'août 2003 (DTU 64.1).

La mise en place d'une filière ANC doit être mise en œuvre conformément aux prescriptions de l'arrêté ministériel fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d'assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1.2 kg/DBO5 (arrêté du 7 septembre 2009 modifié par l'arrêté du 7 mars 2012) et au DTU 64-1 en vigueur. Nous rappelons ici qu'afin de proposer la solution la plus adaptée au site, le système de traitement des Eaux Usées dépendra de :

Le prétraitement des eaux usées

Fosse Toutes Eaux

Une fosse toutes eaux est un dispositif destiné à la collecte des eaux usées. Elle permet la liquéfaction partielle des matières polluantes contenues dans les eaux usées et la rétention des matières solides et des déchets flottants. Elle reçoit l’ensemble des eaux usées domestiques : c'est-à-dire les eaux-vannes et les eaux domestiques.

Préfiltre décolloïdeur

Le préfiltre décolloïdeur permet de retenir les grosses particules solides pouvant s’échapper de la fosse toutes eaux (système de prétraitement), limitant ainsi le risque de colmatage du dispositif de traitement en aval (tranchées d'épandage, filtre à sable, lit d'épandage,...).

Bac à graisse

Le bac dégraisseur ou bac à graisses est destiné à la rétention des matières solides, graisses et huiles contenues dans les eaux ménagères. Le bac dégraisseur et les dispositifs d’arrivée et de sortie des eaux doivent être conçus de manière à éviter la remise en suspension et l’entraînement des matières grasses et des solides.

Traitement des eaux usées

Tranchées d'épandage

Les tranchées d’épandage à faible profondeur reçoivent les eaux usées domestiques prétraitées. Le sol en place est alors utilisé comme système d’épurateur naturel et comme moyen dispersant, à la fois en fond de tranchée d’épandage et latéralement.

Le dispositif d’épandage des eaux usées prétraitées sera implanté à plus de 5 mètres des habitations, 3 m des limites de propriété, 3 m des arbres de haute futaie et à au moins 35 mètres de toute installation d’eau destinée à un usage sanitaire (alimentation humaine, irrigation, baignade, etc.).

Voici un exemple de tranchée d'épandage :

Petite Coupe Tranchée Epandage

Le filtre à sable

Le filtre à sable doit être utilisé principalement en présence d’un substratum rocheux fissuré ou d’une surface insuffisante pour la mise en place de tranchées d’épandage. Dans ce cas, il faut que les eaux usées soient épurées avant d’atteindre le sous-sol, car il les conduit directement et rapidement vers les eaux souterraines. La solution est de reconstituer un sol apte à l’épuration grâce à une couche de sable siliceux de 70 cm d’épaisseur minimum sous la couche de gravier qui assure la répartition. L’évacuation est assurée par le sol en place.

Voici un exemple de filtre à sable non drainé :

Petite Coupe Tranchée Epandage

Lit d'épandage

Le lit d’épandage à faible profondeur reçoit les eaux usées domestiques prétraitées. L’épuration s’effectue par les micro-organismes du sol en place, qui assure également la dispersion des eaux traitées.

Voici un exemple d'un lit d'épandage :

Petite Coupe Lit d'epandage
Retour au menu des filières assainissement